Brèche ouverte par le GLOF de 1985, photo novembre 2011
Brèche ouverte par le GLOF de 1985, photo novembre 2011

Le barrage naturel du Dig Tsho s'est rompu en 1985. Avant rupture ce lac proglaciaire* contenait 67,5 millions de mètres cubes d'eau.

 

La chute d'une avalanche de glace a engendré une vague de 4 à 6 m de haut provoquant la ruine du barrage. La brèche laissée par la rupture du barrage mesure 20m de haut et 60m de large. 

 

S'en est suivi un écoulement de type charriage dont la vitesse est estimée entre 4 et 5m/seconde, provoquant la mort de 3 personnes, la destruction d'une trentaine de maisons, d'une quinzaine de ponts, d'une centrale hydroéléctrique, et détruisant de nombreuses terres agricoles.